CR Ironman Cozumel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR Ironman Cozumel

Message  Daniel H le Ven 10 Déc - 0:35

Salut à tous,

Puisque c’est la coutume, voici mon CR de l’ironman du Mexique.

L’ironman du Mexique se déroule sur l’île de Cozumel qui se situe à 60Km de Cancun, un petit coin de paradis : une eau transparente et l’impression de nager dans un aquarium, un parcours vélo Ultra plat balayé par les vents et un parcours à pied plat aussi avec un soleil et une chaleur pour nous en faire baver……En gros un endroit magnifique pour un ironman ! J’avais un peu peur de l’organisation et je m’attendais à une organisation typiquement mexicaine mais je dois dire que j’ai été surpris par la qualité de celle-ci ; une super ambiance sur le parcours, des ravitaillements de qualité et en suffisances. Bref une course superbe dans un endroit paradisiaque.

C’est avec Xa et Roberto (un pote Mexicain qui habite en Belgique) que nous sommes arrivés le lundi précédent la course. Ce qui nous laissait le temps pour le repérage et l’adaptation au décalage horaire, par contre plus difficile de s’adapter en si peu de temps à la chaleur du Mexique. En effet après 2 mois de préparation dans le froid de la Belgique et arriver là bas avec 30°ça fait un choc.

Jour J :
Lever à 4h du mat et un petit bol de sport déj et c’est parti pour une longue journée sous le soleil et la chaleur. Je suis déjà dans la course et l’ambiance du matin est assez tendue, je n’attends qu’une chose c’est la délivrance du starter.
6h40 : une petite pensée pour Xa et Axel qui viennent de partir avec les PRO.
Et c’est parti pour la première bagarre de la journée pour se mettre à l’eau et trouver une bonne place sur la ligne parmi les 2300 participants.
7h : Enfin la libération, 50m à fond pour sortir de la masse puis petit check pour trouver les pieds. C’est un peu la bagarre pour se placer mais après 500m c’est terminé, je suis dans les pieds et je ne les quitterai plus jusqu'à la fin de la natation. Les sensations sont moyennes, les bras tournent bien mais je trouve la ligne droite de 2000m interminable.
Je sors de l’eau en 52’ +/- en 12 ème position, c’est pas mal surtout sans combi.

Transition rapide et c’est parti pour les 3 tours de l’île ultra plat (point culminant 9m !!!) et balayé par le vent.

Je sors du parc à vélo à 500m du groupe de tête, tactiquement je sais qu’il faut que je sois avec mais je sais aussi que je dois (pour une fois) gérer la partie cycliste. On avait convenu avec Fabrice que je pouvais rouler entre 210 et 240watts. Je me place donc dès le début à la limite haute de la fourchette pour essayer de combler le trou. Après 15km je reviens enfin sur la tête de course (seul Trévor Delsaut est déjà parti devant). Tout le monde respecte les distances et le rythme est parfait pour moi. Je respecte les consignes du coach et les puls descendent de plus en plus. Mais malgré tout j’ai l’impression de subir la course, je ne suis pas mal mais je ne suis pas non plus dans un jour extraordinaire. Les puls, l’alimentation et l’hydratation sont très bonnes.
Le premier tour se passe très vite (38.4 de moyenne et 225 watts), le vent n’est pas encore levé et la chaleur n’est pas encore au maximum. Le 2eme et 3eme tour est rendu nettement plus compliqué avec le vent qui s’est levé et le soleil qui commence à brûler. Le groupe d’une dizaine au début s’étire et progressivement ont en perd par l’arrière pour finalement se retrouver à 5.
Dans le 3eme tour je commence à avoir mal, très mal à la tête à cause du casque et de la chaleur, malgré le fait que je m’arrose d’eau sans arrêt, j’ai l’impression d’avoir une cocotte minute sur la tête. C’est la première fois que j’ai cette sensation sur une course, la prochaine fois je mettrai un casque traditionnel en cas de forte chaleur.
Je vois au loin un gros nuage et je me mets à espérer une bonne averse rafraichissante mais en vain, il ne pleuvra pas aujourd’hui et la chaleur commence à faire très mal et on n’a pas encore commencé le plus dur….

Au final un temps vélo de 4h53 et un temps de pédalage de 4h52, ça fait pas beaucoup de temps de récupération tout ça…..(37.2 de moyenne et 213 watts de moyenne)

La transition est rapide et c’est parti pour la dernière épreuve, le premier kilomètre est très rapide 3’50’’/km et de suite je me calme et prend le rythme de 4’30’’/km qui était prévu. Les jambes sont bonnes et je tiens le rythme. Un petit encouragement à Axel et à Xa en les croisants et petits calculs rapide pour me rendre compte que je ne suis pas trop mal car je suis au 5 ème kilomètre et Xa est au 9 ème ce qui signifie que je suis dans les mêmes temps que lui jusque là. Je garde le rythme pour le retour et je cherche de nouveau Xa qui doit être dans son 2eme tour, ne le voyant pas je me dis que je l’ai certainement raté mais quelques centaines de mètres plus loin je le vois sur le bord de la route en train de se tenir le ventre, je l’encourage à continuer mais c’est trop tard la course est terminée pour lui. A ce moment là je suis toujours dans le bon et toujours pas mal aux jambes. Je passe devant le fan club et on repart pour la seconde boucle, je suis toujours sur les bases de 3h10 au marathon et tout se passe bien. J’ai prévu de partir sur ces bases pour le premier semi et ensuite de maintenir le rythme le plus longtemps possible pour viser les 3h15.
Après le 17ème kilomètre je commence à me sentir un peu faible et pour la première fois je marche au ravitaillement. Je sais exactement ce qui se passe, car depuis le début du marathon je n’arrive à rien avaler à part de l’eau et un peu de gatorade. Je suis tout simplement en hypo… je le sais mais rien à faire, je n’arrive à rien avaler. La petite promenade commence à tourner à la galère, heureusement les jambes sont encore bien et j’alterne la course et la marche à partir du semi. J’essaye de boire du coca et du gatorade mais toujours impossible de prendre un gel.
A ce moment là je sais que les autres sont aussi en galère car il n’y presque personne qui me dépasse. La chaleur fait des dégâts chez tout le monde. J’arrive toujours à courir à 12-13km/h mais à chaque ravitaillement je marche pour boire et me refroidir et je me rends compte que je marche de plus en plus. Je galère vraiment du 21 ème jusqu’au 30 ème mais je sais que sur ironman il y des haut et des bas. Je sens que l’énergie revient petit à petit avec le coca et le gatorade, la course est dure mais je le savais. J’arrive toujours à courir correctement quand je ne marche pas. A partir de maintenant c’est dans la tête et plus dans les jambes. Je décide donc de ne plus m’arrêter dans les 7 derniers kilomètres, je dois tenir si je veux encore avoir une chance d’avoir le slot pour Hawaï. A ce moment là je ne sais pas exactement combien je suis mais je ne pense pas me faire beaucoup dépasser et je pense que c’est encore jouable.
Ca y est j’arrive, je reviens sur Roberto à qui il reste encore un tour, je l’encourage et lui dis que je l’attendrai sur la ligne.
Je termine ce marathon en 3h35 et 9h25 au total, je suis 41 ème eu général 18 ème en GA et 5ème en 25-29.

Je suis pour la 3 ème fois le premier non-qualifié pour Hawaï. Mais finalement je ne suis pas trop déçu j’estime avoir fait une bonne course dans ces conditions très difficiles, j’ai réalisé une bonne natation et un vélo prudent comme prévu et les jambes en CAP étaient bonnes. L’alimentation d’avant course et sur le vélo a été bien gérée, mais il faut encore que je trouve une solution pour la CAP.
Je compte bien décrocher la qualif pour Hawaï un jour et je suis déjà dans les starting bloc pour entamer la saison 2011. En espérant cette fois-ci sortir un marathon sur Ironman à la hauteur de mes espérances.

Merci pour tous vos sms et encouragements ça fait vraiment plaisir.

Ciao ciao


Daniel H

Messages : 5
Date d'inscription : 29/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Ironman Cozumel

Message  Prick le Ven 10 Déc - 8:52

Bravo Dan!!!

Prick

Messages : 834
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 38
Localisation : Jalhay

Voir le profil de l'utilisateur http://www.energytri.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Ironman Cozumel

Message  Phil le Ven 10 Déc - 11:02

Super CR Dan et encore bravo popur ta course.

Phil

Messages : 195
Date d'inscription : 01/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Ironman Cozumel

Message  magnus le Ven 10 Déc - 11:09

bravo Dan, je me souviens d'une certaine époque au triathlon club de Liège dans les années 90 (au sart-tilman)....que de chemin parcouru Shocked Shocked

Content que tu relativises bien la non qualification.....j'aurai cru que tu serai effondré après l'avoir déja raté une fois pour moins de 30 secondes.....

Le marathon sur IM, pas bcp de bons souvenirs pour moi Evil or Very Mad ...heureusement qu'on nage et qu'on roule avant......

magnus

Messages : 576
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 49
Localisation : Modave

Voir le profil de l'utilisateur http://magnustri.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Ironman Cozumel

Message  PieR le Ven 10 Déc - 19:51

génial le CR...et vive les capteurs de puissance Laughing Laughing Laughing (...Fabrice...sort de ce corps!!)
et félicitations...évidement!

PieR

Messages : 551
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 41
Localisation : BONCELLES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Ironman Cozumel

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum