Mon CR de l'ironman Nice du ce 24 Juin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon CR de l'ironman Nice du ce 24 Juin.

Message  Micachou le Sam 30 Juin - 13:13

Pour ceux que ca interesse Very Happy voici le compte rendu de ma course. Merci au personnes presente pour leur encouragement important Smile

Pour ne pas changer avant un Ironman, le réveil sonne toujours très tôt; la nuit est toujours très courte et le sommeil n’est pas toujours bon. Un bon petit gâteau sport pour garder les bonnes habitudes d’avant course. Arrivé sur place à 5h10, j’ai pu régler mon souci seul et sans trop de stress et préparer gels-barres-bidons-compteur-chaussures et pression des pneus ! Il est 6h, j’enfile le dessous de ma combi et vais retrouver la famille avant de partir pour une longue journée. Je suis très motivé de prendre le départ, beaucoup de personnes importantes pour moi seront aux abords de la course et ça me motive.
6h25 les PRO démarrent…, le stress est bien présent.
6h30, le départ est donné pour les 2600 participants ! Placé en 5e ligne dans le couloir -1h02, y a pas photo ça se bagarre dans tous les sens mais très vite cela s’étire et je peux me placer sans trop recevoir de coups par la suite. Jamais dans le rouge, je parviens à nager souple mais pas moyen d’accélérer le rythme pour pouvoir sortir une bonne natation. Je sors de l’eau en 1h01’42’’ à la 254ième place au général et 29ième de catégorie suivi d’une longue transition vu la longueur du parc vélo.
Me voilà parti pour 180km dans l’arrière-pays niçois, parcours qui me convient très bien (mis à part dans les descentes ou je risque de perdre un peu de temps, pas trop à l’aise depuis Mallorca). Je démarre exactement comme mon coach me l’avait demandé : plus haut dans les watts pendant la première heure de course en vélo avec ensuite une baisse de rythme pour garder de la fraicheur pour le marathon. Arrivé au pied du col de l’Ecre, je remarque que je n’ai pas les moyens de développer mes watts que je devais faire. La suite va être longue mais pas d’inquiétude, je reste concentré sur ma course et fais très attention à mon alimentation pour ne pas avoir les mêmes problèmes qu’à l’Ironman de l’Utah. Après le 70ième km, mes douleurs au dos apparaissent à nouveau, heureusement pas aussi intenses que précédemment ce qui me permet de garder un bon rythme malgré tout. Me voilà arrivé au 120ième km dans les parties descendantes : c’est ici que cela se complique car je ne parviens pas à suivre le rythme imposé par les autres concurrents. Il me reste 35km, je parviens enfin à garder le rythme de deux bons descendeurs, ce qui me permet de ne pas trop perdre de temps pour ensuite dans les 20 derniers kms remettre les gaz pour bien finir la partie vélo et le finir en 5h08’44’’. Je rentre au parc vélo à la 49ième place au général et 4ième de catégorie. Sur le parcours vélo j’ai eu la chance d’avoir pas mal d’encouragements à différents endroits, ce qui me fait toujours plaisir et me motive pour la suite.

Il est temps d’enfiler mes K-swiss K-ruzz pour démarrer mon marathon sur cette mythique « Promenade des Anglais ». Je démarre assez vite mais après seulement 300 mètres mon entraineur me calme et me demande de suivre le plan suggéré d’avant course ! Les jambes sont un peu lourdes mais l’allure me convient bien et le premier tour se passe à merveille, en 4’20’’ au km. On m’informe que je suis 3ième de catégorie… Me voilà déjà dans le deuxième tour et constate que l’allure diminue tout doucement mais je reste dans les temps et régulier ce qui est très important. Je passe alors en deuxième position, mais que malheureusement je ne garderai pas longtemps. Car à l’entame du 3ième tour, panne sèche, plus de jambes… la catastrophe et mon moral en prend un coup malgré les nombreux encouragements de tout le monde. Mais je reste concentré et juste avant de partir pour mon dernier tour on m’indique que je suis toujours en 3ième position avec 6’ d’avance ! Ce qui va me booster un maximum et ainsi ce dernier tour me paraitra moins long que tous les autres. J’avais l’envie et je voulais me battre jusqu’au bout pour garder ma 3ième place. Arrivé dans le dernier km, tout le monde est là avec leurs encouragements personnels et mon corps ne devient qu’un frisson de bonheur. Je rentre sur la « finish line » avec beaucoup d’émotions et beaucoup de fatigue aussi  !!! J’y vois ma famille, je me retourne, je suis seul et peu savourer d’aller vers eux pour leur dire merci d’être présent. Ça y est j’y suis et passe la ligne en 9h32’37’’ à la 32ième place au général mais surtout 3ième de catégorie. Je reçois ma médaille et m’empresse d’aller de l’autre côté pour y retrouver la famille et le moment de lâcher toute la pression accumulée ces dernières semaines.

Je me sens bien, satisfait de ma course en me rendant bien compte que je n’ai pas fait la course parfaite mais le résultat est tout de même magnifique avec à la clé la qualification pour la finale Ironman à Hawaii.

Félicitation a tous les membre d'Energytri, mention spéciale pour Annab qui cloture son premier ironman avec une bonne impression, dommage cette blessure mais se seras pour l'année prochaine.
A Bientot
Michael

Micachou

Messages : 86
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 30
Localisation : Malmedy - Xhoffraix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.passion-triathlon.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum